top of page
Rechercher

Ce matin, dans une pharmacie de Marseille... Echanges autour de la Fatigue Chronique

Dernière mise à jour : 16 avr.

Les racines de la maladie et l'approche holistique de la médecine chinoise : Fatigue Chronique, Toux

Ce matin dans une pharmacie de Marseille, j'ai entendu une cliente se plaindre qu'elle était malade et fatiguée depuis le mois de septembre, et qu'elle n'arrivait pas à en sortir ! 

 

Le mois de septembre, autrement dit 6 mois qu'elle se traîne une fatigue latente, des bronches et un nez encombrés. Elle disait avoir tout essayé, antibio et traitement en tout genre, avoir vu plusieurs fois son médecin, sans résultats. 

 

La pharmacienne prise au dépourvu lui a répondu qu'elle ne savait pas quoi lui répondre, car cette dame ayant déjà pris beaucoup de médicaments, il n'était pas forcément judicieux d'en rajouter encore. Et la patiente semblait encore plus désespérée...

 

Vous vous en doutez, je n'ai pas pu me retenir bien longtemps, et je lui ai demandé si elle avait essayé la médecine chinoise. En quelques phrases échangées, nous avons pris rendez-vous pour une séance de shiatsu.

 

Car si la médecine allopathique est efficace pour soigner rapidement un symptôme et passer à autre chose, elle oublie souvent d'aller contacter le fond du problème. Parfois, il peut être pertinent et très confortable de pouvoir guérir au plus vite, d'effacer un vilain rhume ou une toux pour retourner de manière légère à notre quotidien (qui admet difficilement les malades et ne leur fait pas de cadeau !). Mais quand le corps en à assez de cette méthode un peu assomante et maladroite, il nous le fait savoir. Car à  faire taire un symptôme qui a des choses à nous dire, on ne fait que le renforcer ! Alors il s'installe pour de bon, et ne nous lâche plus !

 

  • Une fatigue chronique en MTC est un vide de ki, autrement dit un vide d'énergie intense. Si son origine peut-être multiple, il sera primordial d'aller voir qu'elle organe à été blessé (poumon, rate, rein ?) afin de l'aider à retrouver sa force et sa vitalité.

  • La toux n'est pas une maladie, mais un symptôme qui nous alerte quand le métabolisme de notre corps est déréglé ou attaqué. Souvent, c'est le vent externe qui vient affaiblir le poumon : on a donc une toux qui vient de l'extérieur, on "attrape froid" et on tombe malade. Mais si la toux persiste, alors il convient d'aller voir et "retaper" les organes mis en cause. Bien souvent, nous retrouverons une énergie du poumon perturbée ou affaiblie. Mais pas que ! La rate est aussi souvent déséquilibrée, et il faudra alors non seulement relancer son énergie mais aussi s'attarder sur notre alimentation : trop de sucres, de produits laitiers et d'aliments crus fatiguent la rate qui se remplie d'humidité et, ce faisant, produit des glaires et bloque la descente du Ki du poumon.

La toux, un mécanisme de purification

Sans aller voir de plus près l'énergie de ces trois organes, il semble difficile de nous rétablir convenablement. Et c'est alors qu'un traitement allopathique va "supprimer momentanément" les symptômes, mais ces derniers, n'ayant pas dit leur dernier mot, resteront en alerte dans notre corps et se manifesteront à nouveau à la moindre occasion ! Alors nous tournons en rond et développons des maladies chroniques dont il est bien difficile de se débarrasser. 

 

Il y a trois semaines, je suis tombée malade à mon tour. Vous savez, cette toux invraisemblable qui attaque tout le monde en ce moment et dure des semaines ?! Pour vous dire la vérité, c'est une énigme pour moi ! Toutes les personnes autour de moi qui l'ont attrapée et qui sont allées voir leur médecin sont revenues avec différents pronostiques, allant de la grippe à la pneumopathie en passant par notre imperturbable covid. Mais toutes ces personnes, quelque soit le nom de la maladie qui leur a été attribuée, ont été victimes de cette toux qui s'étalent et n'en fini plus. Je me pose la question : problème de diagnostic (en vrai nous avons tous la même chose) ? Ou bien une énergie globale qui flotte dans l'air actuellement, entraînant une grande partie de la population à évacuer un trop plein d'émotions ?

 

Car si l'on se tourne vers la symbolique de la toux, on comprend qu'il s'agit d'un mécanisme de libération des toxines physiques mais aussi psycho-émotionnelles, autrement dit un besoin de "cracher" nos émotions (colère, frustration, peine, irritation...?). 

 

Pour ma part, je ne suis pas allée voir le médecin. J'ai fait un shiatsu intense et profond, j'ai bu et mangé des aliments piquants et chauds pour revitaliser mon corps et calmer les bronche, et je me suis autorisée beaucoup de repos. Et ma maladie à suivie le même processus que pour les autres  (qui ont pris rdv et se sont soignés à base de médicaments) : de la toux, de la fièvre, puis encore et toujours de la toux et une fatigue qui s'installe. 

 

Alors je me dis que d'une part, il n'était pas nécessaire d'infliger à mon corps la prise d'un traitement allopathique, mais aussi que apparemment, nous sommes dans une période où nous avons besoin de libérer nos corps et nos esprits de tout ce qui les encombre. 

 

L'important pour moi dans ce message ? 

  • Mettre de la conscience dans ce qui traverse nos corps et aux messages que cela soulève (pour moi : besoin de repos ; ne pas oublier que je me suis engagé à la douceur et même à la lenteur pour cette année 2024 ; besoin d'une période calme, de silence, d'introspection, de solitude ; des choses dont mon corps souhaite se débarrasser pour faire le vide avant de se remplir du nouveau ! ).

  • La nécessité de se faire aider par des médecine orientale douce et efficace qui traitent les problèmes à la racine plutôt que de les faire taire.

  • Faire de son corps son premier allié et écouter ses messages et ses besoins ; faire de sa santé sa priorité !

 


Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page